Adoption : je suis adoptant, adopté …

mains

La filiation par adoption est une filiation singulière, dont les enjeux  psychiques sont souvent négligés. 

En quoi cette façon de « faire famille » se distingue t-elle des autres ? 

En tout et … en rien ! C’est sans doute que certains sujets « piquent »  les zones plus sensibles chez les personnes concernées ! 

famille emmelee

La famille adoptive comme la famille biologique, construit son histoire autour de  thématiques fondatrices :  fécondité, abandon, fidélité, sécurité ou insécurité, rivalités, amour, confiance, attachement, transmission, sexuel, tabous …

Il arrive que l’un de ces sujets,  apparemment sans lien avec la situation, vienne , à un moment de leur  histoire , troubler les personnes concernées par la situation d’adoption, quelle que soit leur place dans le système familial (parents, enfants, famille élargie)  

Quelques exemples de situations rencontrées :

  • Je suis adopté(e) et je deviens parent : je l’ai choisi et pourtant , c’est compliqué …
  • Je suis adopté(e) et je n’arrive pas à construire ma vie amoureuse…
  • Je suis adopté(e) et je pense à ma famille biologique. 
  • Frères et soeurs biologiques et adoptés : comment le vivre harmonieusement ? comment le faire vivre harmonieusement à nos enfants ? 
  • Notre enfant vient d’arriver  et nous nous sentons bousculés, épuisés .
  • Je devrais être heureux(se) alors que mon enfant vient d’arriver et je me sens épuisé(e) et fragile. 
  • Nous sommes  parents adoptifs et c’est compliqué avec notre ado … Nous n’arrivons pas à faire la part des choses entre ce qui relève de sa situation et la crise d’ado lambda …
  • Notre enfant a vécu des choses horribles avant son arrivée à notre foyer … Comment en parler ? 
  • Notre relation de couple est abimée par nos années d’attente de l’arrivée de l’enfant. 
  • Nous sommes parents adoptifs et nous trouvons que notre enfant n’a pas toute sa place dans la famille élargie …

2 commentaires sur “Adoption : je suis adoptant, adopté …

    1. Je découvre bien tardivement votre message . Comment agir ? en facilitant le dialogue, en levant les tabous et en rentrant dans la complexité des histoires de chacun . Lorsque l’on vit une situation difficile, ce qui fort heureusement n’est pas le cas de toutes les histoires d’adoption, trouver un lieu d’écoute sans jugement est parfois un premier apaisement .

Laisser un commentaire