articles

Intimité du couple : de quoi parle t-on ?

Cette question de l’intimité du couple est presque toujours centrale dans les entretiens de couple. C’est autour de cette notion d’intimité qu’un couple conjugal se différencie d’un binôme de colocataires , d’une fratrie très liée, ou d’une paire d’amis très proches .

C’est souvent quand cette nuance n’est plus très nette que les couples consultent. « Nous sommes devenus de bons copains , nous sommes seulement des parents, nous sommes des colocs’ … » sont des phrases récurrentes dans l’entretien de conseil conjugal et familial. 

  • De quoi parle t-on ?

Il y a certes  des parentés et des points communs entre toutes les formes d’intimité : la confiance, les confidences, la connaissance approfondie de l’autre,  des expériences traversées ensemble, la tendresse parfois . Un élément cependant vient distinguer l’intimité conjugale de l’intimité fraternelle ou amicale : c’est la sexualité, autour de laquelle se tricote  une rencontre qui n’appartient qu’au domaine conjugal . La sexualité implique une activité génitale, mais également psychique, en ce que l’on donne accès à l’autre à « des parties de nous » qu’un meilleur ami ne connaitra jamais.

Et quand le couple, pour diverses raisons, n’a pas ou peu d’activité « génitale » , l’intimité psychique conserve cette dimension spéciale qui peut se cultiver. On peut former un  couple conjugal avec la maladie, le handicap, la vieillesse, la fatigue. 

Ce n’est un secret pour personne : la sexualité se modifie avec l’âge des partenaires, leur histoire,  et la durée du couple. La lune de miel, au bout d’une durée variable , cède le pas à une vie plus tranquille, plus installée où la forte activité sexuelle qui l’accompagnait est mise à l’épreuve du quotidien, des routines, de la parentalité , de la fatigue,  de la réalité des corps , des différences de rythme, de désir et de besoins des partenaires. 

En entretien de conseil conjugal, on rencontre souvent le couple ou l’un des partenaires autour de cette dernière question : l’accordage des rythmes et des besoins des partenaires. Dans de nombreux cas, l’absence de communication sur ce sujet est mise à jour. 

Je vous invite à écouter ici  la conférence de Carolle Graff qui évoque ce sujet. 

https://youtu.be/ORayk35qiaM

 

 

On est pas des parents formidables ….

Ce documentaire nous invite dans la vie quotidienne de quatre parents en difficulté avec leur enfant , dépassés par leurs  situations,  qui se sont engagés dans une drôle de thérapie familiale avec le Docteur Etienne Jallenques, psychiatre, fondateur de la surprenante thérapie DEE, dynamique émotionnelle exprimée. 

Quoi que l’on pense de cette méthode, qui peut dérouter, il est bien intéressant de voir le passé et l’enfance de chacun de ces parents ressurgir dans les comportements relationnels des uns et des autres se tissent entre eux.

Nous suivrons ici :
Philippe , un père de 5 enfants, qui cherche à convaincre son fils Antoine, 20 ans, de travailler et d’être un peu plus actif et assidu dans ses études.
Sophie, ex championne de France de ski, qui cherche à recommuniquer avec sa fille.
Stéphane , qui cherche une place de  beau-père à part entière et non de père secondaire
Frédéric qui souhaite  retrouver sa place de père dans la garde alternée de ses deux enfants dont il a été exclu.

 

Familles et Compagnie dans la presse locale …

Le journal La Montagne met le Conseil Conjugal  à l’honneur dans un article bien sympathique intitulé « les ingrédients du bonheur à deux « . Cliquez ici 

http://www.lamontagne.fr/clermont-ferrand/art-de-vivre-bien-etre/2017/02/17/les-ingredients-du-bonheur-a-deux_12288036.html

16730259_206943626448483_5873966386252931278_n

Article de psychologie magazine

Quand et pourquoi consulter un conseiller conjugal et familial ? la réponse dans un article de Psychologie Magazine … Cliquez ici 

http://www.psychologies.com/Couple/Vie-de-couple/Au-quotidien/Articles-et-Dossiers/Couple-Mieux-vivre-son-quotidien/Couple-Concilier-famille-et-belle-famille